Aller au contenu directement

Initiative cantonale « Pour des soins dentaires accessibles à toute la population »

Prévenir plutôt que guérir!

Savez-vous qu’en Suisse, près de 20 % de la population doit renoncer aux soins dentaires pour des questions de coût? La raison est simple: les ménages doivent payer de leur poche la quasi-totalité de la facture dentaire. Devant des dépenses importantes, nombreux sont ceux et celles qui renoncent à se soigner.

Or, si les affections bucco-dentaires ne sont pas traitées de manière précoce, des complications sérieuses peuvent apparaître, soit localement, soit être la cause de problèmes de santé beaucoup plus graves. Il est nécessaire de renforcer la prévention afin d’encourager les bonnes pratiques (contrôles réguliers, détartrages) dès le plus jeune âge! Avec la création d’un service du médecin-dentiste cantonal, la politique cantonale de prévention sera coordonnée, cohérente et ambitieuse. Un chèque annuel de 300 frs sera en plus octroyé aux bénéficiaires de subsides d’assurance-maladie qui ne touchent aucune autre aide, soit 26% de la population genevoise. Un sérieux coup de pouce pour la classe moyenne!

Les soins dentaires coûtent trop cher et plombent le revenu des classes moyennes. Le système est profondément injuste et fait que trop de personnes renoncent à des traitements pourtant indispensables!

Thierry Apothéloz, Conseiller d’État en charge de la cohésion sociale, de la culture et du sport

L’initiative en 3 points :

Un chèque pour les soins dentaires

Les bénéficiaires de subsides d’assurance-maladie recevront annuellement un chèque de CHF 300.- à faire valoir auprès d’un médecin-dentiste ou d’un hygiéniste dentaire.

Renforcer la prévention

Les actions de promotion de la santé bucco-dentaire seront renforcées auprès de toute la population, par des campagnes d’information et de dépistage dès la prime enfance.

Médecin-dentiste cantonal

Un médecin-dentiste cantonal sera chargé de mettre en place un plan d’action pour promouvoir la santé bucco-dentaire.

Pourquoi signer l’initiative?

  • Parce que les soins dentaires plombent le revenu des ménages! En Suisse, le coût des soins dentaires est d’à peu près 500 CHF par personne par an. Les ménages privés paient de leur poche près de 90% de la facture dentaire en Suisse, contre environ 55% en moyenne dans les autres pays de l’OCDE.
  • Parce que la prévention est importante! Si les affections bucco-dentaires ne sont pas traitées de manière précoce, des complications sérieuses peuvent apparaître, soit localement (inflammations, infections), soit être la cause de problèmes de santé beaucoup plus graves (maladies cardio-vasculaires, infections respiratoires, diabète, etc.).
  • Parce que la classe moyenne est celle qui est la plus touchée! À Genève, près de 135’000 personnes bénéficient d’un subside d’assurance-maladie, à l’exception de toute autre forme d’aide sociale. Ce sont les ménages qui se situent juste au-dessus des barèmes donnant droit à l’aide sociale ou aux prestations complémentaires. Il s’agit donc de la classe moyenne (26% de la population) pour laquelle les soins dentaires constituent une charge considérable, puisqu’elle doit généralement intégralement la payer de sa poche

Dans le domaine de la santé buccodentaire, la prévention joue un rôle déterminant. Avec des contrôles et un détartrage annuels, il est possible de déduire significativement les traitements chers et indispensables. Cette initiative permet à chacun-e de prévenir plutôt que de guérir.

Carole-Anne Kast, Maire de la Ville d’Onex

Tu peux trouver notre argumentaire au complet juste ici.