Aller au contenu directement

Genève doit accueillir vingt familles de Lesbos

Session du Grand Conseil des 4 et 5 mars 2021

Le Grand Conseil a approuvé en urgence une motion PDC amendée par le groupe socialiste demandant que Genève accueille 20 familles du camp de réfugié-es de Kara Tepe, sur l’île grecque de Lesbos. Cette motion s’inscrit dans la tradition humanitaire de notre canton et va dans le sens d’un récent rapport de la Commission des institutions politiques du Conseil national ainsi que d’une série de textes parlementaires déposés à Berne ces derniers mois, notamment par le PS et les Verts. En plénière, les conditions de vie indignes de près de 10’000 personnes après l’incendie du camp de Moria et l’inacceptable manque d’hygiène et de soins médicaux sur place ont été dénoncés. Les Socialistes ont appelé la Suisse et le Canton de Genève à faire preuve de solidarité, soulignant également les enjeux relatifs à la vaccination des réfugié-es. Malgré l’opposition du Conseiller d’État Mauro Poggia, la motion a été renvoyée au gouvernement cantonal par 52 voix contre 43. Les Socialistes saluent ce vote nécessaire et se félicitent en particulier que leur amendement demandant d’accueillir 20 familles plutôt que “5 à 10”, ait été accepté. Ils et elles espèrent maintenant que l’expression de cette volonté se traduira rapidement en actes et que d’autres mesures, plus ambitieuses, suivront afin d’infléchir la politique d’asile bien trop restrictive dictée par Berne et appliquée par les Cantons.

A lire aussi

Solidarité internationale: le Parlement se mure dans un silence coupable

Session des 1er et 2 février 2024

Pas de protection constitutionnelle pour les personnes transgenres

Session des 23 et 24 novembre 2023

5 millions pour l’urgence humanitaire à Gaza

Session des 16 et 17 novembre 2023