Aller au contenu directement

Pas d’obligation en matière de tables à langer dans les cafés-restaurants

Session du Grand Conseil des 2 et 3 juin 2022

A New-York, depuis 2019, toutes les toilettes des établissements publics (y compris celles réservées aux hommes) doivent être équipées de tables à langer. A Genève en revanche, il faudra encore attendre : les député-es ont refusé par 52 voix (UDC-PLR-Centre-MCG) contre 33 et 5 abstentions l’entrée en matière sur un projet de loi socialiste proposant d’équiper tous les cafés et restaurants du canton. Durant les débats, la majorité de droite a brillé par son arrogance, raillant le sujet, le tournant en dérision et allant même jusqu’à laisser fuser des propos misogynes choquants et inacceptables. Tous les prétextes ont été utilisés pour justifier le refus de l’objet : le sujet relèverait de la « sphère privée voire intime », il serait « sans importance », et constituerait par ailleurs « une atteinte inadmissible à la liberté des commerçant-es ». Face à cette attitude, les élu-es socialistes ont rappelé l’importance de lutter contre les pratiques stéréotypées, parfois si fortement ancrées dans la société et nos habitudes qu’elles en paraissent faussement anodines – à l’instar de la question du change des bébés, qui trop souvent encore incombe exclusivement aux mères. Hélas, cela n’a pas suffi à convaincre la droite, plus préoccupée par la défense de la liberté économique que celle de l’égalité des genres.

A lire aussi

Partage du congé d’adoption : une brèche dangereuse

Session du Grand Conseil des 24 et 25 novembre 2022

Vers une représentation plus équilibrée des genres dans les instances décisionnelles

Session du Grand Conseil des 24 et 25 novembre 2022

La droite refuse de renforcer la protection des jeunes mères face au risque de licenciements abusifs

Session du Grand Conseil des 2 et 3 juin 2022