Aller au contenu directement

Pour le climat et la biodiversité !

Sami Kanaan
Conseiller administratif en Ville de Genève


La Ville de Genève s’est engagée dès 2019, sous mon impulsion et celle de nos camarades au CM, pour des mesures fortes non seulement en matière de lutte contre le réchauffement climatique mais aussi pour la préservation de la biodiversité.

Le 15 mai 2019, le Conseil municipal a voté une première résolution socialiste sur l’urgence climatique. J’ai immédiatement mobilisé les institutions culturelles et scientifiques dont j’ai la charge, comme le Muséum d’histoire naturelle, autour de ces enjeux fondamentaux. Ce sont les plus grands défis auxquels l’humanité a été confrontée car ils nécessitent une mobilisation rapide à l’échelle de la planète. Ainsi est né le premier plan d’action de la Ville avec une forte dimension culturelle, car les changements ne pourront se faire que si une prise de conscience intime de l’enjeu s’opère. En cela, la culture et la science ont un grand rôle à jouer pour alimenter les réflexions et ainsi construire de nouveaux imaginaires collectifs désirables.

La Ville a ensuite mis en œuvre toute une série d’actions immédiates, avec l’objectif d’une réduction de 60 % des émissions de CO2 en 2030 et la neutralité carbone pour 2050 : interdiction du plastique à usage unique et encouragement à la réduction de déchets, diminution du chauffage des immeubles municipaux de 1 degré et introduction de 10 % de biogaz, développement des aménagements cyclables, augmentation des repas végétariens (écoles, crèches, manifestations sportives et culturelles, etc.), végétalisation de l’espace public et renaturation.

Mais le Conseil administratif a surtout tenu à ne pas s’en tenir à ces mesures immédiates, mais travailler à une stratégie de long terme qui détermine des étapes et exigences concrètes pour atteindre les objectifs fixés.

C’est ainsi qu’a été présentée en février de cette année la Stratégie climat de la Ville, qui s’inscrit en cohérence avec le Plan climat cantonal. Cette stratégie détaille 30 objectifs et 78 mesures, répartis en 9 axes : consommation de biens et services, énergie et bâtiments, mobilité, aménagement du territoire, santé et protection de la population, biodiversité et milieux naturels, mobilisation de la population, place financière et exemplarité de l’administration.

La Ville entend ainsi participer en pionnière à l’effort mondial pour atteindre la neutralité carbone, non seulement via une administration municipale responsable et exemplaire, mais aussi en développant des nouvelles actions et en veillant à susciter l’adhésion de la population.

A lire aussi

Le parti socialiste genevois empoigne le numérique !

Oui à l’égalité des chances au cycle d’orientation

Incarnons le changement, l’espoir, le rêve.