Aller au contenu directement

Votation du 10 juin 2018: mots d’ordre du PS genevois

Réuni-e-s en Assemblée générale, les Socialistes genevois-e-s ont décidé de soutenir l’initiative Monnaie pleine et la loi sur les jeux d’argent. Les Socialistes ont également soutenu la loi sur le quartier Praille Acacias Vernets (PAV), et se sont opposé-e-s à la loi sur la caisse de prévoyance de la police et des établissements pénitentiaires.

OUI à l’Initiative Monnaie pleine
Les Socialistes genevois se sont positionnés en faveur de l’initiative Monnaie pleine. Cette initiative permet de stabiliser le système financier, et redonne à la Banque nationale suisse sa position d’unique créatrice de monnaie. Les banques privées ne pourront plus créer de l’argent scriptural – qui n’existe pas réellement -. Ces institutions travailleront uniquement sur une base économique réelle, ce qui aura pour conséquence, en cas de faillite, que les collectivités publiques n’auront plus à éponger les pertes et que les épargnant-e-s ne perdront plus leurs dépôts. L’initiative permet donc de renforcer l’économie réelle et de limiter la spéculation sur les marchés financiers. L’argent servira à l’intérêt public avant d’enrichir les banques privées.

OUI à la Loi sur les jeux d’argent
Les Socialistes soutiennent cette loi, car elle permet un meilleur contrôle des jeux en ligne et est un outil positif dans la lutte contre l’addiction aux jeux d’’argent. Les jeux en ligne seront autorisés sur la base de concessions délivrées par la Confédération, ce qui permettra d’exercer un contrôle sur les acteurs du marché des jeux en ligne, et offrira un moyen efficace de lutte contre le blanchiment d’argent. Malgré le fait que les Socialistes auraient souhaité un contrôle plus strict et des mesures plus importantes en matière de prévention, ils-elles reconnaissent que cette loi permet de limiter le jeu excessif et donc de prévenir le surendettement.

NON à la Loi modifiant la loi sur la caisse de prévoyance des fonctionnaires de police et des établissements pénitentiaires
Les Socialistes refusent cette loi, car elle s’inscrit dans une longue série d’attaques contre les prestations et les retraites des employé-e-s de l’État. Le Parti socialiste ne peut accepter que de telles baisses se poursuivent et continuera son combat pour permettre à toutes et tous de vivre dignement. Par ce refus, les Socialistes prouvent une nouvelle fois leur engagement en faveur des salarié-e-s et affirment leur opposition à une politique, qui vise à réduire les rentes des employé-e-s de l’Etat.

OUI à la Loi relative à l’aménagement du quartier Praille Acacias Vernets
Les Socialistes soutiennent l’aménagement du PAV, pour la construction de logements dans notre canton. Le Parti socialiste rappelle que ce projet respecte l’accord passé entre l’État et les défenseurs des locataires. Ainsi, en appelant à voter cette loi, les Socialistes favorisent le renforcement de la mixité sociale grâce à l’augmentation du nombre de logements, le maintien du nombre de logements d’utilité publique (LUP) et l’introduction de propriété par étage (PPE).

Pour plus d’informations :

  • Carole-Anne Kast, Présidente (079 310 48 90)
  • Romain de Sainte Marie, Vice-président (079 395 23 85)

A lire aussi

AVS 21 : 2 fois NON

Travailler plus et recevoir moins : la Suisse dit oui, Genève dit non !

Favoriser le capital au détriment de la population ? Non à la suppression de l’impôt anticipé !

Les Genevois-es pourront décider d’instaurer une fiscalité plus solidaire