Aller au contenu directement

OUI à un quartier de centre-ville aux Acacias : un projet de qualité pour tous et toutes !

Les Socialistes se sont toujours engagés-e avec conviction pour le projet de renouvellement urbain du secteur Praille – Acacias – Vernets (PAV) afin de construire plus de logements pour tous et toutes et de renforcer la mixité sociale, tout en répondant aux enjeux de la qualité.

La loi PAV 12052, adoptée en juin 2018, régit les orientations de l’aménagement de l’ensemble du secteur et concrétise l’avenant à la Convention du 4 mars 2010 sur le projet d’aménagement du PAV, signé par le Conseil d’État, les Villes de Carouge, de Genève et de Lancy, l’Asloca, la Communauté genevoise d’action syndicale et le Parti socialiste de la Ville de Genève. Cette Convention fondatrice s’appuie sur le dialogue entre l’ensemble des partenaires pour trouver un consensus relatif à l’aménagement du PAV et reposant sur le principe du partenariat territorial.

Le 18 juin 2023, soit 5 ans seulement après l’adoption de la loi PAV par le peuple, les habitant-es de la Ville de Genève sont appelé-es à se prononcer sur un PLQ dit Acacias 1 adopté par le Conseil municipal le 4 octobre 2022, dont les Socialistes, et attaqué en référendum.

Si cette votation porte sur le territoire de la Ville de Genève, ne nous trompons pas ! C’est une attaque contre le projet du PAV dans son ensemble, car ce PLQ est une pièce majeure de ce projet important. 

Alors plutôt que de répondre aux invectives et aux chiffres maintes fois manipulés par les opposant-es, je vous invite à rêver et à entrer dans le narratif de ce projet qui s’élabore à partir du non bâti avec la remise à ciel ouvert de la Drize, autour d’une place publique généreuse, avec des cœurs d’îlots en pleine terre, avec la création d’une canopée de 21 %, aujourd’hui de 2 %… Oui à rêver à ce quartier qui met au centre de son développement les espaces publics, ceux de la vie quotidienne et de la rencontre, des espaces ouverts, libérés de la voiture et offerts aux habitant-es, un quartier apaisé en plein centre-ville où habiter prendra tout son sens ! Qui aujourd’hui peut imaginer un tel quartier pour sa famille, ses enfants

et ses petits-enfants ? Habiter au centre, ensemble, sans nuisances ? Bénéficier de services et d’équipements de proximité, déambuler, réaliser la fameuse ville du quart d’heure ici pour tous et toutes !

Il nous appartiendra de développer des projets d’architecture de qualité et inventifs, répondant aux besoins d’habiter et de travailler, de vivre et de rencontrer, car l’architecture est une affaire de culture qui nous concerne tous et toutes. Pour ma part, je choisis de faire confiance aux professionnel-les pour répondre avec les habitant-es aux défis qui s’ouvrent et qui sont stimulants ! Je choisis le collectif et l’imaginaire, je choisis de dire OUI à Acacias 1
et je choisis le projet pour l’avenir de tous et toutes, car le droit au logement reste une valeur fondatrice de mon engagement. Et cet engagement, c’est le nôtre !

Nicole Valiquer Grecuccio
Députée suppléante — Coordinatrice patrimoine, lieux culturels et territoire à l’Office du patrimoine et des sites

A lire aussi

L’emploi au service du bien commun

Léna StrasserDéputée au Grand Conseil

NON à un congé parental optionnel et dépendant de l’employeur-euse

Badia LuthiConsultante socio-éducative

LEFI : NON à ce cadeau fiscal néfaste et illégal 

Sylvain ThevozDéputé au Grand Conseil