Aller au contenu directement

Les coopératives d’habitation : une solution écologique pour demain ?

Nathalie Ruegger
pour la section du PS Plan-les-Ouates et Genève Sud


Comme vous le savez, l’accès à un logement décent en termes de loyer et de qualité de vie est un grand défi à Genève.

Les coopératives d’habitation, à but non lucratif, relèvent pourtant ce défi. Non seulement elles sortent le logement du marché spéculatif et offrent des loyers à des prix abordables sur le long terme, mais lorsqu’elles bénéficient en plus d’un système de subventionnement tel que l’habitat mixte (HM), elles permettent une réelle mixité sociale des habitant-e-s dont les capacités financières sont diverses.

De plus, et en particulier dans des coopérative d’habitation participatives, l’espace habité du/ de la locataire/coopéra-teur-trice va bien au-delà de son logement privé. En effet, ce logement se rattache à des espaces communs, tels que salle commune, chambre d’ami, bureau partagé, atelier de bricolage et autres. Ceci favorise l’interaction avec les autres et permet à l’habitant-e de s’approprier l’ensemble de son environnement de vie.

Cet ensemble permet ainsi le partage d’expérience, l’entraide intergénérationnelle et l’échange interculturel. Il favorise tout simplement le bien vivre ensemble. Bien entendu cela ne se fait pas tout seul. Ceci nécessite de l’écoute, des compromis, le respect des différences tout en prenant en compte l’intérêt collectif. Finalement, un espace de vie où une vraie pratique de démocratie directe s’applique. Autre élément essentiel, ces coopératives développent des architectures innovantes et écologiques qui intègrent aussi bien des matériaux de construction écologiques, des énergies renouvelables, des solutions de gestion de l’eau et des déchets ou encore des critères bioclimatiques comme la végétalisation des immeubles. Ces coopératives, souvent précurseuses, ont réussi à relever le défi que représente le changement climatique, en permettant une réelle diminution de leur empreinte écologique, tout en améliorant la qualité de vie ses habitant-e-s.

Dès lors, il n’y a plus de doute à avoir, il est primordial que nous soutenions le développement de quartiers d’habitation sous le modèle coopératif, participatif et écologique.

A lire aussi

Les Ormeaux : développer un quartier pour répondre aux besoins des habitant-e-s

La collaboration essentielle entre canton et communes

Une initiative communale en faveur d’une alimentation saine et durable