Aller au contenu directement

Éducation et formation

Garantir un accès à la formation tout au long de la vie

L’accès à la connaissance sous toutes ses formes est le début de la liberté ! Accompagné des outils qui en permettent l’acquisition, il ouvre la voie aux capacités de réflexion et de compréhension de notre société et donc à l’indépendance d’esprit. Sans être un luxe, cet accès est fondamental à toutes les étapes de la formation : préscolaire, primaire, secondaire, formation professionnelle et/ou académique, formation continue. L’ouverture et la facilité d’accès aux différents types de formations doit être une évidence pour toutes et tous. Cette réflexion sur l’importance, l’impact de l’éducation et sur l’accès au savoir, adapté aux ressources et aux besoins de chacun-e, doit être un objectif sociétal prioritaire.

Trois propositions :

1) Développer de nouvelles structures d’accueil de la petite enfance pour atteindre l’idéal de « un-e enfant, une place ».

2) Concevoir un système de crédits de formation global sur la durée d’une vie afin de renforcer l’accès à la qualification pour les adultes.

3) Soutenir la création de places d’apprentissage dans les entreprises qui ne forment pas ou peu d’apprenti-es, notamment dans le secteur tertiaire.

Un État fort est le garant d’un tel ensemble de systèmes de formation. Premièrement, l’éducation préscolaire doit être pensée et portée comme un élément de la lutte contre les inégalités scolaires. Dans le contexte multiculturel genevois actuel, c’est un levier important agissant sur la scolarisation et l’échec scolaire, la précarisation et l’isolement des familles. De nombreuses familles ne trouvent pas de solution de garde. Il est indispensable que l’offre s’élargisse fortement afin de pouvoir garantir à toutes les familles une place d’accueil pour chaque enfant. La possibilité d’intégrer une année de préscolarisation facultative à l’enseignement primaire doit être étudiée sérieusement.

On ne le répétera jamais assez : en matière d’éducation préscolaire, ce qui coûte c’est l’inaction ! Investir dans la petite enfance est bénéfique pour toute la collectivité comme le démontrent de nombreuses études.

Christina Kitsos, conseillère administrative en Ville de Genève

L’école doit prendre les devants pour lutter contre le harcèlement scolaire et les stéréotypes de genre. Il est temps que les enfants et les jeunes adultes puissent faire leurs choix de formation et de vie sans peur ni crainte du regard de la société. Une formation sur le sexisme, les stéréotypes et les problèmes de harcèlement doit être dispensée aux enseignant-es, éducateur-trices, assistant-es sociaux, et animateur-trices. L’école, en collaboration avec les partenaires extérieurs, occupe un rôle préventif contre toutes formes d’exclusion. Les programmes de santé publique, de prévention des discriminations et de protection des minorités sont à renforcer, qu’il s’agisse de lutter contre le racisme, l’homophobie, la transphobie, la grossophobie ou encore la stigmatisation des élèves vivant avec des incapacités. De même pour d’autres facteurs d’inégalités comme la santé buccodentaire, le surpoids, l’obésité, les diverses dépendances et la violence : ces thématiques doivent être au centre de la lutte contre le décrochage et l’échec scolaire.

Dans cet autre domaine de la formation qu’est l’apprentissage, les employeurs qui se lancent dans la formation duale (entreprise et école) sont à encourager, à l’image des initiatives mises en place dans plusieurs communes du Canton de Genève sous la forme d’un soutien financier aux PME qui créent des places d’apprentissage. Ces soutiens doivent viser les métiers où il y a pénurie de professionnel-les, notamment dans le secteur des soins. Enfin, les conditions de formation et de travail des apprenti-es, tout en veillant au respect de l’ordonnance fédérale de formation, doivent être étroitement contrôlées.

La formation continue des adultes doit aussi être renforcée. Que ce soit dans leur parcours professionnel, ou dans le cadre d’un processus de reconversion – dont l’importance s’accroît fortement avec la crise climatique et la nécessité de fermer des pans entiers de l’économie, les adultes ont aussi droit à une offre de formation et doivent être soutenus dans leurs démarches. Personne ne doit rester sur le bord du chemin dans la lutte contre les crises multiples auxquelles nous faisons face.


Voir nos interventions au Grand Conseil en lien avec ce thème


Articles en lien avec ce thème

Victoire socialiste pour l’égalité des chances à l’université !

Le Parti socialiste genevois se félicite du vote du Grand Conseil en faveur d’un projet de loi socialiste visant à garantir l’égalité de traitement entre les étudiant-es lors de la correction des examens à l’Université de Genève (Unige). Dès la rentrée prochaine, chaque étudiant-e...

Communiqués de presse

Situation d’urgence à l’OMP : la droite s’en contre-fiche !

Alors que l’entier de la classe politique s’est émue des dysfonctionnements constatés au foyer de Mancy, alors que le besoin urgent de réformer l’OMP et de lui allouer des ressources supplémentaires est unanimement reconnu, la droite et le MCG balaient d’un revers de main un crédit...

Communiqués de presse

Pour l’égalité des chances au CO : OUI à une réforme juste et nécessaire

Une large coalition, réunissant des partis de tout l’échiquier politique genevois, défend le projet de réforme du Cycle d’orientation, largement accepté par le parlement en novembre dernier, mais attaqué par référendum par une minorité de partis. Une réforme juste, équilibrée et...

Communiqués de presse

Mobilisation des FCPES : pour la reprise du dialogue et une réforme équilibrée

Avec le soutien du MCG, une motion de l’Alternative déposée dans le cadre des discussions actuelles autour de la réforme du statut des formatrices et formateurs consultant-es en promotion et éducation à la santé (FCPES) a été renvoyée au Conseil d’Etat. Les Socialistes ont rappelé à...

Echos du Grand Conseil

Réforme du Cycle : victoire arrachée au parlement !

Les tentatives d’obstruction du PLR et de l’UDC n’auront pas eu raison de la réforme socialiste du Cycle d’orientation « CO22 », qui a finalement pu être votée ce vendredi 12 novembre au Grand Conseil. Le texte, qui vise à renforcer l’égalité des chances et mieux répondre...

Communiqués de presse

Tous les thèmes

Économie

Investir pour le futur et échanger équitablement

Fiscalité

Renforcer la redistribution des richesses

Mobilité

Développer une politique de mobilité écologique et abordable

Aménagement

Répondre aux besoins de la population par une politique d’aménagement cohérente

Droits fondamentaux

Défendre l’égalité et l’inclusion

Justice et sécurité

Dépasser la justice de classe

Sport

Encourager la pratique sportive, élément essentiel pour la cohésion sociale et la santé

Services publics et droits sociaux

Garantir un accès aux prestations sans discrimination

Emploi

Protéger toutes et tous les travailleurs

Logement

Lutter contre la spéculation et défendre le droit au logement

Social

Offrir à chacun-e les conditions d’une vie digne

Santé

Lutter contre la marchandisation et la privatisation des soins

Culture

Favoriser l’ouverture et la mixité sociale

Environnement, énergie et agriculture

Agir face à l’urgence climatique

Grand Genève

Se rassembler au-delà des frontières

Canton et communes

Donner plus de compétences aux communes

Solidarité internationale et Genève internationale

Accueillir et s’engager

Numérique

Sensibiliser, informer et protéger face aux enjeux des technologies numériques